Thomas Tew

tewThomas Tew, né à Newport dans le Rhôde Island, était un des premiers pirates à avoir, avec succès, traversé les océans, contourné le cap de Bonne Espérance pour arrivé dans l’Océan indien et piller les bateaux du trésor du grand Mogol.
Dans les années 1690, Tew arriva dans les Bermudes pour devenir corsaire. Avec une commission du Gouverneur Isaac Richier de Bermudas, il a fait voile pour prendre une usine française sur le fleuve Gambie en Afrique. Mais une fois en mer, Tew a indiqué à son équipage qu’il y avait peu à gagner en Afrique et qu’il y avait de grand danger pour y arriver. Au lieu de cela, il leur a offert un choix beaucoup plus lucratif : naviguer vers la mer rouge et piller les bateaux chargés de trésor du grand Mogol. La proposition a été saluée avec de grandes acclamations positives.

Le capitaine Tew et son équipage de pirate emportés par ce nouvel engagement, a eu l’audace d’attaquer un de ces bateaux lourdement armé et chargé d’or, d’argent, de perles, d’épices, d’ivoire et de soie. Après une brève bataille, les 300 soldats indiens ont laissé tomber leurs mousquets et armements pour se rendre. Personne dans l’équipage de Tews n’a été blessé.

Tew a par la suite conduit son bateau Amity vers la petite île de Ste Marie, au large des côtes de Madagascar, où l’équipage caréna le bateau, réapprovisionna le navire de marchandise, et partagea le butin du pillage. Chaque homme a reçu 3.000 livres sterling (2.2 millions d’euros de nos jours) avec une double part pour le capitaine Tew. C’était une quantité étonnante de richesse.

Quand Tew est revenu à l’île de Rhode après son aventure, il a été accueilli en tant que conquérant héroïque et fut invité à dîner au même titre que les familles les plus prestigieuses. Lui, son épouse et ses deux filles ont été honorés comme invités d’honneur du Gouverneur Fletcher de New York. Chaque colon voulu voir les richesses de Tews et d’entendre ses histoires .

En 1694, Tew s’embarqua pour un autre voyage, promettant à sa famille que ce serait le dernier. Malheureusement, il le fût. Bourlinguant de nouveau en mer rouge, son sloop faisait parti d’un escadron de six bateaux de pirates menés par Henry Every essayant de maîtriser une flotte de bateaux du grand Mogol. Cette fois ses rêves de richesse ne devaient pas devenir réalité.

En septembre 1695, Tew a rencontré sa fin sanglante au cours du tout premier échange de bordées des grands canons des bateaux du grand Mogol. Son estomac a été éventré par un boulet de canon, et on a dit qu’il a tenu ses entrailles dans des ses mains pendant qu’il frappait le fer. Avec la mort de leur capitaine, l’équipage a paniqué et s’est rendu à l’ennemi.

 

 

Produit par 3A INFORMATIQUE